Bien souvent le corps est dans un lieu et l’esprit dans un autre. Projeté dans le futur ou tourné vers le passé, notre esprit est distrait du moment présent. Notre corps lui est toujours au présent, il est notre ancre.

En inspirant et expirant consciencieusement, la respiration va peu à peu se frayer un chemin dans le corps, détendant sur son passage les nœuds qu’elle rencontre. L’agitation intérieure s’apaise. L’esprit se recentre et se pose dans l’instant présent.

Plus nous pratiquons régulièrement la respiration consciente, plus le centrage est rapide. Tel un musicien qui fait ses gammes, cultivons le plaisir de respirer à plein poumons, en toutes circonstances. Retrouvant l’unité et la plénitude, nous gagnons en disponibilité pour les beautés qui nous entourent, les gens qui nous accompagnent.

Telle est la simplicité et la puissance du souffle.

 

Claire

Catégories :